Insomnie : les huiles essentielles vous détendent

On considère que la moitié des insomnies sont liées au stress, à l’anxiété et à la dépression. Si ces problèmes sont ponctuels, la difficulté à bien dormir sera ponctuelle.

Dans sa chanson Ceux qui rêvent, la talentueuse Pomme évoque ainsi le mal qui la frappe cruellement :

Et moi, envoutée de ténèbres

Je passe des heures infinies

À compter les moutons funèbres

Qui tapissent mes insomnies.

Julien Bensenior

Qu’est-ce que l’insomnie ?

La moitié des Français se plaint de problèmes de sommeil. Si l’on en croit l’Assurance Maladie1, les femmes sont environ deux fois plus nombreuses que les hommes à souffrir d’insomnie chronique. Il n’est donc pas surprenant que la jeune passionaria à la voix cristalline s’attaque à la question.
Or, le sommeil est indispensable au développement cérébral, il régule la production de plusieurs hormones, il consolide les informations mémorisées durant la journée et il permet une meilleure réponse immunitaire face aux agressions. Autant en prendre soin.

Quelles sont les causes de l’insomnie ?

On considère que la moitié des insomnies sont liées au stress, à l’anxiété et à la dépression. Si ces problèmes sont ponctuels, la difficulté à bien dormir sera ponctuelle. C’est le cas aussi en cas de consommation excessive de boissons excitantes (thé, café, alcool, sodas …) ou de repas trop copieux.

Les bonnes pratiques pour mieux dormir

👉 évitez ces excès,
👉 aménagez-vous un espace de sommeil agréable,
👉 préservé des perturbations lumineuses et sonores.

Formulations aux huiles essentielles

Formulations

Voie cutanée

Christine Cieur, docteur en pharmacie et spécialiste d’aromathérapie, recommande le mélange suivant.

Dans un flacon de 5 ml d’huile, associez :

  • 💧 45 gouttes d’HE de mandarine
  • 💧 30 gouttes d’HE de camomille romaine
  • 💧 25 gouttes d’HE de myrte rouge

Variantes

🌿 La camomille romaine peut être remplacée par la marjolaine à coquilles ;
🌿 le myrte rouge peut être remplacé par l’orange douce.

Utilisation

↪️ 2 gouttes du mélange suivant, sur un support neutre (ou dilué dans l’excipient de votre choix), à prendre 2 heures avant le coucher, puis à nouveau 2 gouttes, 10 minutes avant l’extinction des feux.

Excipient de dilution, au choix

  • 1/3 de verre d’eau contenant la dose requise en bourgeons (gemmothérapie) : tilleul, figuier, aubépine, noisetier, etc.
  • 1/2 verre d’eau contenant la dose requise en suspension intégrale de plantes fraîches, d’EPS ou de teinture-mère : valeriane, passiflore, mélisse, aubépine, etc.
  • Autre : miel avec tisane de plante.

Rien ne vaut l’avis d’un professionnel de santé. N’hésitez surtout pas à consulter un médecin ou un pharmacien.

  1. Source l’Assurance Maladie : L’insomnie de l’adulte : définition et facteurs favorisants ↩︎