Huile essentielle de GIROFLIER

Eugenia caryophyllus

(famille des myrtacées)

Quelques notions de botanique

Originaire de l’est de l’Asie, le giroflier est un arbre pouvant atteindre une dizaine de mètres de haut, doté de feuilles ovales et coriaces ressemblant à celles du laurier. Il produit des fleurs à quatre pétales blanc rosé, caractérisées par leurs sépales rouge persistant. Les boutons floraux cueillis avant leur épanouissement sont mis à sécher sur des nattes au soleil jusqu’à ce qu’ils deviennent marron très foncé et se recroquevillent en forme de « vieux clous » dont est issue une huile essentielle riche en eugénol aux multiples vertus.

 

Un peu d’histoire…

Sous la dynastie des Han (206 av. J.-C. – 220 apr. J.-C.), les Chinois préconisaient l’utilisation des clous de girofle pour avoir meilleure haleine, mais aussi pour leurs vertus médicinales et culinaires.  

Dans l’Antiquité, les Grecs et des Romains en recommandaient également l’utilisation. Ainsi, au 1er siècle, Pline l’Ancien les mentionnait dans ses écrits.

Des découvertes archéologiques font état «  d’un clou de girofle parmi les restes calcinés sur le sol d’une cuisine incendiée du site de Terqa en Mésopotamie (actuelle Syrie), daté de 1700 av. J.-C.  »

Selon une tradition chrétienne, les clous de girofle étaient le symbole végétal des clous utilisés pour la Crucifixion.

De leur côté, les Indiens  conseillaient de garder dans la bouche des clous de girofle et une noix de muscade pour conserver « une haleine propre, fraîche et parfumée ». Devenu à la mode au Moyen-Âge, le clou de girofle est cité par Dante dans l’Enfer de la Divine Comédie comme étant réservé aux Siennois les plus riches.

Voir les caractéristiques

5,30 €

Partie distillée boutons floraux (clous)
Chémotype eugénol, acétate d'eugényle
Distillation à la vapeur d'eau basse pression
Origine Madagascar
Rendement 7 kg pour 1 kg d'HE

Taper le n° de lot inscrit sur l'étiquette ou l'étui pour obtenir le certificat d'analyses :

Produits de la même catégorie

Haut de Page