Huile essentielle d'YLANG-YLANG

Cananga odorata

(famille des anonacées)

Quelques notions de botanique

Originaire des régions tropicales de la zone Indo-pacifique (Inde, Indonésie, Malaisie, Philippines) l’ylang ylang est un grand arbre pouvant atteindre 25 à 30 mètres de haut au feuillage vert vif persistant. Ses fleurs jaune vert sont magnifiques et leur fragrance très odorante est exceptionnelle. Elles dégagent en effet un parfum épicé rappelant celui des œillets, des narcisses et du jasmin. La floraison qui s’étale sur l’année est plus importante pendant la période chaude et humide.

L’ylang ylang est cultivé, entre autres, à Madagascar, aux Comores et à La Réunion.

 

Un peu d’histoire…

En alang-alang, dialecte parlé aux Philippines, le terme ylang ylang désigne les fleurs qui dansent dans la brise, et en Indonésien, il signifie « fleur des fleurs », en raison du parfum fleuri, sensuel et exotique de ses fleurs.

Dans la médecine traditionnelle locale, on l’utilisait pour traiter la malaria

Réputé aphrodisiaque en Indonésie, ses pétales sont traditionnellement répandus sur le lit des jeunes mariés.

Au Philippines, ses fleurs sont tressées avec celles de sampaguita (jasmin d’Arabie) pour les disposer autour d’images saintes ou en faire des colliers.

Arrivé aux XVIIIème siècle dans les îles du Pacifique, l’ylang ylang était utilisé par les Vahinés. Elles faisaient macérer ses pétales dans de l’huile de coco, pour en concocter un élixir pour préserver la beauté de leur la peau et de leurs cheveux.

L’ylang ylang fait partie des ingrédients les plus prisés en parfumerie. Il entre dans la composition de nombreux parfums célèbres, dont le N°5 de Chanel.

 

Voir les caractéristiques

14,80 €

Partie distillée fleurs
Chémotype linalol, germacrène-D
Distillation à la vapeur d'eau basse pression
Origine Madagascar
Rendement 167 kg pour 1 kg d'HE

Taper le n° de lot inscrit sur l'étiquette ou l'étui pour obtenir le certificat d'analyses :

Produits de la même catégorie

Haut de Page