Précautions d'emploi pour une aromathérapie familiale

lavande_brins.jpg

Le Docteur Valnet mettait en garde contre les mélanges anarchiques d’huiles essentielles qui peuvent entraîner des interactions allant à l’encontre de l’effet recherché.

  • Les huiles essentielles doivent être tenues hors de portée des enfants car ce sont des produits très concentrés qui peuvent être dangereux s’ils sont mal employés.
  • Les femmes enceintes ou qui allaitent et les enfants jusqu’à 36 mois doivent se conformer à l’avis médical.
  • Les personnes allergiques ou épileptiques doivent consulter un spécialiste avant d’utiliser des huiles essentielles.
  • Toutes les huiles essentielles sont irritantes pour les yeux : il faut donc éviter tout contact autour des yeux.
  • Il convient de ne pas s’exposer au soleil dans les 12 heures qui suivent une ingestion ou une application d’une huile essentielle d’agrume : bergamote, citron, mandarine, orange, pamplemousse. On évite ainsi tout risque d’effet photosensibilisant.
  • Les huiles essentielles de cannelle, de clou de giroflier, d’origan vert, de sarriette des montagnes, de thym à thymol ne doivent jamais être appliquées pures sur la peau.
  • En cas d’absorption trop importante d’une ou plusieurs huiles essentielles, contacter le centre anti-poison le plus proche.
  • Ne pas verser ou pulvériser les huiles essentielles au-dessus d’une flamme.

Haut de Page