Jamais aux sports d’hiver sans les préparations du Docteur Valnet !

Publié le : 08/02/2017 13:35:01

Jamais aux sports d’hiver  sans les préparations du Docteur Valnet !

 

Le Docteur Valnet connaissait bien la montagne. Etant enfant, il avait passé du temps chez sa grand-mère franc-comtoise et, à son contact, avait découvert les propriétés de plusieurs plantes médicinales. Durant la guerre, médecin résistant dans le maquis, il mit à profit ces connaissances pour soigner les nombreux blessés qui venaient à lui… Si la montagne réserve certains trésors que le Docteur Valnet sut découvrir et populariser, elle tend  parfois des pièges à ses visiteurs. Fort heureusement, trois des préparations du Docteur Valnet sont de précieuses alliées de vos sports d’hiver !

 

Flexarome – la friction des articulations et des muscles

Lorsque l’on fait du ski, on sollicite des muscles qui n’ont pas l’habitude d’être intensivement mis à contribution : ceux des cuisses, des mollets, du dos et des bras. Et que dire des articulations (genoux, chevilles, poignets) qui, à longueur de pistes, de bosses et de chutes, encaissent les coups ! Après une bonne journée de ski, ces muscles vengeurs se rappellent à notre bon souvenir et c’est le festival des courbatures et des contractures.

Appliquez Flexarome généreusement, à main nue, par frictions légères, sur les articulations et les muscles.

 

Tégarome – le soin des peaux agressées

A la montagne, le soleil, le vent et le froid réservent de mauvaises surprises à ceux qui ne s’y sont pas préparés. La peau du visage, des mains ou des pieds, tout comme les lèvres en portent parfois les traces douloureuses. Et bien sûr, que l’on soit skieur débutant ou confirmé, nul n’est à l’abri d’une lourde chute ou d’un vilain coup de carre.

Utilisé pur, en application locale ou à l’aide d’une compresse, Tégarome apaise et favorise la régénération saine et rapide de l’épiderme.

 

Climarome – l’inhalation protectrice des voies respiratoires

Aux sports d’hiver, on passe constamment de l’intérieur à l’extérieur, de l’effort à l’attente, du restaurant d’altitude aux batailles de boule de neige, de la cheminée aux courants d’air, du coup de chaud au coup de froid.

Vaporisez Climarome sur un mouchoir propre et respirez-le profondément plusieurs fois par jour. Le soir, vaporisez le sur votre oreiller avant le coucher. Climarome peut aussi s’utiliser en friction douce sur la poitrine et le dos, pour décongestionner les bronches.

Haut de Page